Ligue 1 : Bilan de mi-saison

La trêve hivernal est arrivée, après 5 mois de compétition acharnée. Les premiers enseignements sont tombés et les contours du classement sont esquissés. Evidemment, il reste 19 matchs et peu de choses sont jouées, si ce n’est aucune. Retour, équipe par équipe, sur la première partie de la saison.

Les 3 compères qui font exploser les défenses adverses.

 

PSG (1er) : Rien à redire ou presque. Les Parisiens survolent le Championnat. Les recrues phares de cet été se sont très bien intégrées. Cependant, ils font parfois preuve de suffisance, ce qui est un défaut à corriger. Ultra favori pour le titre.

Monaco (2eme) : Après un été très mouvementé, les monégasques ont rencontré quelques difficultés en championnat, le temps de se remettre en selle et de retrouver la bonne formule. La lutte pour la deuxième place s’annonce acharnée, épique et passionnante.

Lyon (3eme) : Portés par un Fékir exceptionnel, les fougueux Lyonnais sont a égalité de points avec Monaco (41 points) et n’ont perdu que deux matchs. Après les départs de Gonalons, Lacazette, Valbuena et Tolisso, quelques interrogations ont surgi. Cependant, les recrues répondent présent pour le moment et les jeunes pousses comme Aouar et Tousart se fondent parfaitement dans le collectif.

Marseille (4eme) : Un recrutement soumis à quelques questions, notamment au poste de numéro 9, a fait que la donne n’était pas à l’optimisme. Cependant, après s’être fait humilier à Monaco puis après avoir perdu contre Rennes, Garcia change de système et passe du 4-3-3 au 4-2-3-1. Un Thauvin inarretable et un Luiz Gustavo impérial au milieu ont notamment relancé l’équipe qui, si elle continue ainsi, va se mêler à la lutte pour la 2eme place.

Nantes (5eme) : La surprise de ce début de saison. Avec l’arrivée de Ranieri les fantasmes sur un parcours à la Leicester ont germé, cependant, il semble que les Nantais soient trop limités pour espérer titiller les 4 premiers. Avec leur solidité défensive à (presque) toute épreuve, les Canaris font leur parcours en silence et semblent bien déterminés à surprendre leur monde.

Nice (6eme) : La déception de ce début de saison. Après avoir accroché une très honorable 3eme place la saison dernière, le mercato a été fatal aux Niçois. Les recrues ne sont pas au niveau (coucou Sneijder) et l’effet de surprise de la saison dernière n’est plus. Mais Lucien Favre saura continuer à faire avec les moyens du bord et qui sait, accrocher l’Europe ?

Montpellier (7eme) : Meilleure défense du Championnat, les hommes de Der Zakarian ont été les premiers à prendre des points au PSG. Cette équipe a tenu tête au quatre premiers. Elle s’appuie sur ses rocs défensifs pour s’en sortir et faire un parcours honorable jusqu’ici.

Kakuta revit sous le maillot d’Amiens.

Guingamp (8eme) : Une place qui correspond au niveau de l’équipe. Une équipe homogène, bien menée par Kombouaré qui a su associer jeunesse et expérience.

Rennes (9eme) : Un parcours en dent de scie. Cette équipe marche par dynamique. Une dynamique qui a été cassée par l’arrivée de Lamouchi après que Gourcuff a gagné 3 match de suite. Des problèmes extra sportifs ont impacté les performances sur le terrain. Maintenant que tout est réglé, les Rennais peuvent se concentrer sur le pré.

Dijon (10eme) : Rien de fou, une équipe à sa place. Mention spéciale pour Kwon et Saïd.

Strasbourg (11eme) : Valeureux promu, les Strasbourgeois ont battu le PSG dans leur antre de la Meinau. Ce stade surchauffé à absolument chaque match permet au Racing de s’en sortir à une très honorable 11eme place. Après une seule victoire en 7 matchs, les hommes de Laurey se sont ressaisis et n’ont perdu que 2 matchs sur le 12 suivants. Une équipe solidaire avec quelques joueurs qui sortent du lot (Lala, Terrier, Saadi et Lienard) qui va se maintenir en Ligue 1 sans grande difficulté si elle continue comme ça.

Caen (12eme) : Pire attaque du Championnat, l’équipe ne possède seulement que 3 buteurs. Heureusement, la défense tient le coup et ne prend pas beaucoup de tarifs (2 matchs à 3 buts encaissés ou plus).

Amiens (13eme) : Pas mal. C’est cool, même si ça a mal commencé. Mais les promus ont remporté leur premier match contre Nice puis ont enchainé un autre succès avant de perdre 3 matchs consécutifs. Ensuite, ils sont restés invaincus pendant 7 matchs avant de perdre 4 rencontres consécutives. La trêve va leur faire du bien et va permettre aux partenaires de Kakuta de repartir du bon pied. Sur la bonne voie pour le maintien.

Troyes (14eme) : Très irrégulier. Le parcours des Troyens est un véritable schéma sinusoïdal. Mention spécial pour Suk, auteur de 5 buts, et pour Khaoui. Il va falloir plus de constance pour passer une saison tranquille, sachant qu’ils n’ont que 2 points d’avance sur le 19eme.

« A la base j’ai même pas les diplômes, j’sais même pas ce que j’fais là. »

Bordeaux (15eme) : Invaincus lors des 7 premiers matchs, les Bordelais ont totalement plongés après s’être fait gifler au Parc. Depuis, les hommes de Gourvennec n’ont remporté qu’un match. Même Malcom est devenu inoffensif. Espérons que la trêve leur fasse du bien et leur fasse oublier le traumatisme.

Saint Etienne (16eme) : Vainqueur des 3 premiers matchs, les hommes de Gasset (enfin, on ne sait plus trop vu ce qu’il se passe au club) s’en sortaient plutôt bien jusqu’au derby. Mais Fekir et consorts sont passés par là et ont plombé le moral des Stéphanois; Parcours similaire à celui de Bordeaux.

Toulouse (17eme) : L’équipe de Dupraz semble incapable de s’en sortir par le jeu. A égalité de point avec le LOSC, les Toulousains vont devoir trouver la solution pour éviter de passer toute la saison à flirter avec la zone de relégation.

Lille (18eme) : Sans doute l’une des équipes que l’on attendait le plus. Un mercato jeune et prometteur et un entraineur renommé ont fait que les attentes par rapport à cette équipe ont été hautes. Une grosse performance lors du premier match contre Nantes a encore plus fait monter la sauce. Et pourtant, c’est la débandade. La méthode Bielsa n’a jamais pris et les rivalités en interne ont fini par avoir raison du technicien Argentin. Licencié, il a laissé sa place à un quatuor totalement inconnu du grand public qui n’a pas fait de miracle jusqu’ici.

Angers (19eme) : Retrouver l’équipe de Stephane Moulin si bas au classement est une petite surprise. Le coach Angevin nous avait habitué à être plus haut au classement. Une équipe et un plan de jeu cohérent étaient les fers de lance du SCO ces dernières saisons. Il semble que cet exercice soit un peu plus difficile, notamment avec la perte de Pepe et de Cheikh N’doye cet été.

Metz (20eme) : Et voici le mauvais élève de la classe. Le cancre. Une seule victoire à domicile (glanée hier contre Strasbourg), et deux à l’extérieur. Voici le famélique bilan des hommes de Fred Hantz. A 8 points du premier non relégable, il va falloir cravacher pour ne pas descendre.

Notre équipe type : Lecomte – Lala, Marcelo, Thiago Silva, Roussillon – Luiz Gustavo, N’Dombele – Thauvin, Fekir, Neymar – Cavani.

Share Button

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.